25 juillet

Publié le par speleo

Même après une bonne heure de prospection infructueuse, il faut persévérer, car une simple entrée de terrier de renard peut cacher un trésor.

DSC_0799.JPG

 

Creuser un peu, passer la main, allumer un briquet, la flamme est soufflée ! Les battements de cœur s’accélèrent. Jeter une pierre. Tendre l’oreille… Elle ne s’arrête pas ! C’est peut -être bon ! vite vite ! Il faut enlever ces pierres qui empêchent de passer la tête, le torse, le reste du corps. Mais où est l’interrupteur de la frontale ? Le voilà !... La pâle lueur des leds dévoilent alors une suite de salles plus belles que ce qu’on pouvait imaginer : OBLA GLAVA.

DSC_0744.JPGDSC_0755.JPG

 

Mirkove Glavé SCM 

Visite guidée pour quelques monténégrins que les photos de la veille avaient éblouis. Rapide initiation pour le P30 d’entrée et c’est parti pour la visite du trou que certains appellent déjà le Lechuguilla de Kolasin !

DSC_0266.JPG

 

Katun Potoci

DSC_0277.JPG

Fond de trou atteint ! Après la sécurisation de la trémie d’entrée, une corde de 200m est jetée dans le puits. La descente s’effectue par paliers en suivant un magnifique miroir de faille. Hélas, le fond est atteint assez rapidement jusqu’à une profondeur d’environs 50m…L’eau continue sa route à travers un méandre de 3m de haut sur 0,40m de large qui va en se pinçant...  Suite possible si la météo le permet ! Pour l’instant, il pleut !

La topo est effectuée dans la foulée. Le rab de corde est remonté.

DSC_0280.JPG 

Descente du premier puits, juste sous le barrage de retenue de la trémie.

Orlujak 1

Après avoir vaincu l’inertie du groupe, montée sur les crêtes avec 600m de cordes pour la sécurisation des vires herbeuses et continuer l’explo de Orlujak 1. Exploration de conduites forcées labyrinthiques, de puits instables, de méandres ventilés… Retour de nuit, barbecue, une tisane... et au lit ! La suite pour les prochains !

 

Commenter cet article

Moussler 28/07/2011 15:28



On aurait bien eu besoin de votre expérience hier à Waville !! pas pour explorer des grottes mais pour délivrer 3 anglais perchés à plus de 10 mètres de haut sur un arbre !! non ce n'est pas une
blague, une montgolfière en difficulté n'a pas pu éviter les bois de Waville.


Bonne continuation, vos découvertes sont vraiment magnifiques. On en a plein les mirettes en regardant vos photos !!


Les Mouss